héliogravure, photogravure, photo-aquatinte?

On peut penser que ces  termes sont synonymes et désignent la même façon de graver une plaque de cuivre.

Ces diverses façons de l’exprimer sont justes. 

La photo-aquatinte sera plus familière au graveur, en effet l’aquatinte est dèjà un ingrédient courant de son atelier. 

Quant à l’appellation d’héliogravure, ( photogravure chez les anglo-saxons )même si elle ne contient aucun rappel à la photographie, il suffit de se souvenir que la première photographie fut réalisée par un procédé de photogravure utilisant du bitume de Judée.( N.Niepce )

Par mon parcours personnel, j’ai pratiqué bien plus de gravures que de photographies, donc bien plus d’aquatintes et moins de photographies. 

C’est pourquoi j’utilise dans mon travail exclusivement la photographie numérique,n’ayant pas eu l’occasion, ni le temps de me former à la photographie argentique ( avec regrets ).

 Heureusement, la qualité sans cesse croissante des appareils numériques et des imprimantes à jet d’encre haute résolution permet de combler en partie ce déficit.

A mon avis, pour un photographe formé au procédé argentique, il restera toujours une longueur d’avance dans la réalisation de l’héliogravure au grain.

Néanmoins le terme héliogravure au grain de résine est bien plus courant

LES DIFFERENTES ETAPES SUCCESSIVES DE L'HELIOGRAVURE AU GRAIN TRADITIONNELLE :

DECOUPE DU PAPIER GELATINE

pour un cuivre de 15x20, découper un papier gélatiné de 16x21 cm

pour une image de 14x19 cm encadrée de noir pour une dimension finale (image+cadre de 14,8X19,8 cm

SENSIBILISATION AU BAIN DE BICHROMATE 4 ou 4,5 %

pendant 2 minutes à 8° Celsius

SECHAGE SOUS VENTILATEUR ET SANS LUMIERE à température ambiante environ 1 heure30 à 2 heures 30 selon les conditions climatiques

Attention: les 4 opérations suivantes doivent réalisées sans interruption ( signalées en orange )

EXPOSITION UV temps et distance d'exposition à déterminer selon le type de source UV en usage .

Utiliser une échelle de gris imprimée avec la même encre que celle que l'on utilisera pour réaliser le positif final

HYDRATATION DANS UN BAIN EAU + ALCOOL ( 3 V/1V) à 10 °C durant 75 secondes
ADHESION SUR LE CUIVRE PREPARE PENDANT 17 MINUTES
DEVELOPPEMENT PAR EAU CHAUDE à 45° Celsius

SECHAGE DEFINITIF DE LA GELATINE INSOLEE ET DEVELOPPEE

à l'abri de la poussière

APPLICATION D'UNE TRAME AQUATINTE : colophane , bitume, ou aérographe

PROTECTION DES BORDS DE LA PLAQUE   ( ET EVENTUELLEMENT DU DOS DE LA PLAQUE

SI CELA N' A PAS ETE FAIT AU DEBUT )

VERIFICATION DES DENSITES DES BAINS DE PERCHLORURE ET OPERATIONS DE GRAVURES SUCCESSIVES
FIN DE GRAVURE / DISSOLUTION DE LA GELATINE / nettoyage et polissage de la plaque

 

IMPRESSION SUR PAPIER CHIFFON