Santé oculaire : quel remboursement pour les verres progressifs ?

En République française, près de 25 millions de personnes souffrent de trouble oculaire. Les 8 % de ceux-ci ne disposent pas des moyens nécessaires pour s’offrir des verres, surtout quand il s’agit de verres progressifs qui sont relativement coûteux. Les mutuelles interviennent ainsi à travers le remboursement des verres progressifs pour aider ces personnes démunies.

Verres progressifs : de quoi s’agit-il ?

De nombreux Français souffrent de problèmes oculaires. Ces troubles qui surgissent généralement à partir de 45 ans ne manquent pas d’affecter les plus jeunes. Des études de la DREES en 2017 témoignent en réalité que 7 Français sur 10 souffrent de telles pathologies à partir de 20 ans. Découvrez ici quelques détails sur remboursement verres progressifs. Les verres progressifs soulagent ces personnes en leur évitant de réunir plusieurs paires de lunettes. En réalité, les verres progressifs sont dits verres multifocaux. Ils sont composés de trois parties, une partie supérieure qui favorise la vision de loin, le centre qui améliore la vision intermédiaire et le bas qui permet de voir de près. Découvrez ici quelques détails sur le remboursement des verres progressifs. Généralement, trois gammes de verres sont proposées au patient : des verres économiques, des verres premium offrant une vision large et des verres haut de gamme avec vision extra large.

Remboursement des verres progressifs : que proposent les mutuelles ?

Parce qu’ils remplissent de nombreuses fonctions, les verres progressifs sont souvent chers. Leur coût varie de 150 à 600 euros, s’il est inclus une monture. La sécurité permet cependant aux personnes dans le besoin de bénéficier d’une prise en charge partielle de l’achat des verres progressifs. Pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, ces personnes peuvent souscrire à une mutuelle santé. Dans ce cas, ceux-ci peuvent opter pour deux régimes. Le remboursement 100 % santé Lorsqu’il opte pour ce régime, la loi exige que le patient souscrive à un contrat complémentaire santé qui peut être : Responsable et adopter les plafonds et planchers mis en place par la sécurité sociale ; Solidaire et éviter les sélections médicales ; Une mutuelle entreprise. Le remboursement pour les verres de classe B Dans ce contexte, la mutuelle rembourse le reste à charge des verres progressifs en suivant 3 modalités : Un régime forfaitaire ; Un remboursement en pourcentage ; Un remboursement en pourcentage en prenant en compte les plafonds mensuels fixés par l’assurance maladie. Pour adopter la mutuelle appropriée, une comparaison préalable est conseillée.